Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

28/02/2017

Dirt 2 test

 

Après un premier volet assez réussi, Codemaster revient avec un Dirt 2 un peu différent du précédent qui prend ses bases entre l’arcade et la simulation. Codemaster a-t-il réussi à trouver le bon dosage pour ce mélange sans être décevant face à Dirt ?

DIRT2.JPG

Et bien oui ! Avant d’entrer en détail dans le jeu, il faut le dire, Dirt 2 est un chef d’œuvre, un MUST HAVE pour tout les fans de voitures !

Mélanger arcade et simulation a souvent été essayé par des éditeurs de jeux vidéos mais rare sont ceux qui ont réussis. Et bien Codemaster l’a fait … et haut la main. Bien que les cinq premières minutes de conduite ne soit pas très faciles, ça glisse beaucoup, une fois le jeu pris en main c’est un pur régal. On se surprend à faire des drifts monstrueux à grande vitesse dans des routes sinueuses de Malaisie et le tout sans aucun soucis.

On notera que Dirt 2 prend une orientation un peu différente au niveau de l’ambiance. Fini les Sebastient Loeb & cie, maintenant on cours avec Travis Pastrana (Champion de motocross), Ken Block (Créateur de DC Shoes) ou encore Dave Mirra (Champion de BMX). Du coup on retrouve une ambiance à la Tony Hawk ou Skate ou même south-park avec des adversaires qui sont la plupart du temps les mêmes et qui sont vos « amis ». D’ailleurs, même si celle-ci n’est pas au premier plan, il y a une petite histoire qui permet de s’impliquer un peu plus dans le jeu et de donner un objectif, devenir le meilleur.

Au niveau de l’IA, rien de bouleversant, les coureurs sont normaux mais il leur arrive de commettre de jolies erreurs et de partir dans des accidents sympathiques qui font sourir, genre le mec devant qui part en tonneau bien violent au milieu de la route.

De plus, le moteur graphique et physique et vraiment magnifique, les effets sont d’une beauté sensationnelle (l’eau sur le pare-brise) et les décors sont vraiment très bien travaillés, là-dessus les équipes de développement ont mis le paquet.

Après on peut aussi parler du nombre de voitures disponible qui n’est pas énorme mais satisfaisant avec une variété correcte de véhicules. La fonction « Replay Immédiat » reprise de Grid qui devient indispensable pour rattraper quelques petites erreurs de conduite et ainsi passer de « je tombe dans la falaise et meurs dans d’atroces souffrances » à « je gagne sans une égratignure ». La bande son agréable, assez rythmée et un peu rock, de quoi égayer les menus.

Cependant Dirt 2 présente un défaut énorme, l’absence de multijoueur en écran splitté et ça … c’est super lourd. Du coup pour le multi, il faudra se diriger sur le live ou organiser des parties multi-consoles (trop pratique).

En conclusion, Dirt 2 est un jeu excellent, alliant fun et simulation, de quoi se détendre en allant faire le fou dans le désert marocain en passant par la jungle malaisienne.

Les plus :

+ Mélange simulation/arcade

+ Décors

+ Prise en main

+ Voitures

+ Ambiance

Les moins :

- Pas de multi en écran splitté

- C’est tout :)

Note finale : 18/20

 

 

21/02/2017

Stoked BIG AIR Edition: FREEDOM…fin

 

La base du gameplay: le stick gauche vous permet de répartir le poids de votre avatar sur la planche, le stick droit contrôle la trajectoire. Les gachettes contrôlent vos mains pour faire des figures (dont vous avez la « bible » avec le livret fourni avec le jeu) « in the air » comme des grabs ou autres tricks.

 

snowboard2.jpgOn est au coeur du Snowboard, une simulation au top qui implique une immersion extraordinaire dans le jeu, la prise en main est donc un peu longue mais le plaisir de réussir un 720° parfait est encore plus intense! Un tutoriel est disponible dès le début du jeu pour ceux qui souhaitent se familiariser avec le gameplay subtil tout en douceur…
Mis à part le gameplay subtil et affuté, Stoked se démarque par son approche de la discipline et de ce que vous pouvez faire et ne pas faire. Vous pourrez dévaler des vastes pistes enneigées (au nombre de sept) en pleine montagne dans le cadre de défis ou librement, pour le fun.

Stoked proposait cinq pistes, les deux nouvelles(à débloquer) vous emmèneront dans les alpes suisses( au Laax) et au sommet du K2! Les conditions météo ont aussi été revues et ont nettement plus d’influence sur les pistes, les trajectoires et la glisse de votre perso.

Là aussi Stoked innove, quand je vous dis « librement », c’est que vous pourrez aller vraiment où vous voulez, pas de mur invisible qui vous bloque lorsque vous prend l’envie de faire du hors-piste et d’aller voir ce qui se passe du coté de cette forêt de sapins au loin! Certes, Stoked Big Air Edition propose des pistes balisées, mais ce sont une minorité dans ce soft, qui vous laisse vous perdre dans la nature selon vos envies!

Un hélicoptère est d’ailleurs là pour vous éjecter là où vous voulez! Celui-ci vous dépose près du lieu de votre lamentable chute si vous ne voulez pas rester sur un échec!
Vous pourrez également vous essayer au contre-la-montre, à des épreuves plus classiques, du freestyle, bref, un jeu abouti et très loin d’être arcade. C’est un peu le Gran Turismo  des jeux de Snow, et sans le coté un peu ennuyeux de GT 5!

durée de vie, ambiance générale, une bande son très bonne et pour tous les goûts! Une sensation de liberté de jeu inégalée!

pas de mode multijoueurs avec écran scindé! La perfection n’est pas de ce monde…chaque jeu a une déficience!

En somme, si vous voulez le meilleur jeu de Snowboard sur le marché des jeux vidéo en 2011: offrez-vous Stoked Big Air Edition (39 €)! Il est en vente à un prix très raisonnable, sur Xbox 360,ce qui compense son petit retard en France!

18/20

 

 

23/12/2016

Retour sur les nouvelles configurations dans FIFA 17

 on vous en a parlé dans sa preview il y a maintenant quelques jours, plusieurs options ont été ajoutées lors du choix de la configuration de jeu dans FIFA 17 : voir aussi FIFA 17 administrable depuis votre navigateur

  • Passing Power Assistance – User skills

La possibilité d’active ou non l’User Skills. Sachant qu’elle est automatiquement désactivée quand vous jouez en Manuel. À vérifier !

  • Pass assistance – Assistance sur les passes

Assistance possible sur les passes : Assisté – Semi assisté – Manuel comme sur FIFA 16 si on écoute l'interview d'un champion fifa 17

  • Through Pass assistance – Assistance sur les passes en profondeur

Assistance possible sur les passes : Assisté – Semi assisté –

pass-fifa.JPG

  • Shot assistance – Assistance sur les frappes

Assistance possible sur les frappes : Assisté – Semi assisté –

  • Cross assistance – Assistance sur les centres

Assistance possible sur les centres : Assisté – Semi assisté –

 

 

 

14/11/2016

jeu fifa 17 : pas si parfait

 

Fifa 17 me met un doute, un gros même.

Quand on flirte tant avec la perfection et qu’on n’en exige pas moins du joueur, le plus infime hoquètement dans la mécanique de jeu fait grincer tout l’engrenage. Fifa 17 s’épargne le gros défaut sale qui tâche mais nous inflige une batterie de petits loupés qui sabordent cette promesse de perfection.

Le système de  changement de joueur, salement laborieux, vous coûtera dix buts et trois manettes par saison. Doublez la mise avec l’IA de vos collègues globalement brillante, ponctuellement aux pâquerettes. Sans oublier un homme en noir, pathologiquement accroc aux pénalties. Et qui ne sait pas compter jusqu’à six, le gardien adverse s’offrant parfois  20 secondes, tranquille, pour dégager. A savourer quand vous êtes menés 1-0 à la 88ème minute en finale de Ligue des Champions…heureusement qu'il y a encore une amélioration dans l'obtention de crédits fifa (même si je préfère toujours autant acheter des crédits fifa car c'est pas cher et surtout rapide ) : la ligue européenne de FIFA 17


Bref, France-Brésil en puissance, Fifa 17 flirte, à force de microdéconner par ci par là, avec le France-Bulgarie de 94. Un potentiel de champions et des promesses d’étoiles sur le maillot barbouillés par des ginolettes (comprenne qui pourra…). Trop con. Mais trop bon quand même. Par cette impression rare d’enfin toucher, après quelques années d’updates à plein tarif, à un nouveau jeu de foot.

banniere-STAT-foot.jpg

Par un plaisir de jeu qui survit aux petites conneries. Et par cette conviction presque mystique qu’il faudra être prêt pour un Fifa 17 enfin parfait.

 

15/10/2016

Stoked BIG AIR Edition: FREEDOM…

 

STOKED BIG AIR EDITION

Genre: Snowboard
Editeur: Namco Bandaï
Développeur: Bongfish
Sortie: 11/03/2011
Déconseillé aux moins de 12 ans

Test sur Xbox 360 par SV Anim

Vous aimez notre amie la neige? Les beaux jours vous surprennent alors que vous n’avez pas eu la chance de surfer sur la poudreuse et de revenir des vacances d’hiver avec la trace des lunettes?? Don’t worry, vous pourrez reproduire cette ambiance dans votre salon! Grâce à votre fidèle Xbox 360 et le jeu de Namco Bandaï!

Un retard justifié

 

snowboard.jpgIl faut dire que Stoked B.A.Edition a tardé à sortir sur notre vieux continent, c’est début mars que l’hexagone a pu s’essayer à la glisse et aux figures « de ouf ». Alors que ce titre était disponible début décembre 2009 aux U.S.A.(!?)
Les jeux de glisse et notamment de snowboard ne font pas légion, vous connaissez peut-être SSX ou Shaun White. Là, l’exercice de style est différent car les studios Bongfish ont voulu faire quelque chose de différent. Un gameplay beaucoup plus proche des vrais sensations éprouvées dans le réel et dont il vous faudra apprivoiser les nuances au fil des heures de jeu que Stoked nous offre. Là où le bât blesse, c’est que les graphismes sont un peu dépassés, le background reste magnifique et la finesse de la neige impressionnante, la modélisation des personnages est acceptable, mais ne vous approchez pas trop des arbres et autres végétations, sous peine de prendre une avalanche de pixels dans les yeux!

Stoked se démarque de ses deux concurrents par une chose: le snowboard pur et simulé jusqu’au moindre détail. Là où SSX et Shaun White nous proposent d’incarner un djeun’s qui fait des acrobaties à tout va sous le regard d’un public en délire Stoked joue sur le terrain d’honneur : le réalisme. S’il pouvait supporter une comparaison, ce serait avec le très bon Amped 2.

La base du gameplay: le stick gauche vous permet de répartir le poids de votre avatar sur la planche, le stick droit contrôle la trajectoire. Les gachettes contrôlent vos mains pour faire des figures (dont vous avez la « bible » avec le livret fourni avec le jeu) « in the air » comme des grabs ou autres tricks.

à suivre ...