Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

GAME OF LIFE

  • avis sur le jeu Everybody's Golf sur PSP

    Série culte qui débuta sur Playstation 1 puis sur Playstation 2, Everybody's Golf (" Minna no Golf Portable " pour les puristes) déboule maintenant sur PsP. Entre simulation et arcade est ce que cette version portable va être à la hauteur de ses ainées ?

    golf.jpg

    Le Paysage Golfolistique

    Série culte sur ps1 et ps2, voila maintenant everybody's golf sur psp. Pour faire simple et concis, si vous recherchez la simulation ultime de golf ou le moindre souffle de vent va faire devier votre balle de 2km, passez votre chemin. Ce petit jeux de golf est un savant mélange d'arcade ( notamment au niveaux de la prise en main ) et de simulation (rude pour les nerfs !! ) qui en fait un mélange détonnant et diablement accrocheur. Vous allez comprendre pourquoi.....

    Le Swing par everybody's golf

    Dans ce jeux de golf, vous ne controllez par votre swing par stick analogique, comme dans mario golf une jauge en bas de votre écran se charge de la force et de la précision. Votre première pression de bouton déclenche votre mouvement, la seconde pression régle la puissance et enfin la troisieme régle la précision ( zone d'impact ).Cette dernière pression est vitale car si vous loupez , votre balle ira tout droit dans le "rough". Mais le timing qui reste essentiel dans la réussite des coups n'est pas pas la seule clé de réussite, en effet, il vous faudra tenir compte du vent, de la géographie du terrain pour arriver jusqu'au "green". Une grille trés lisible vous indique sur le sol les imperfections et la pente du terrain ( ou du green ). Le green parlons en, il vous faudra avoir un putting aux petits oignons pour réaliser des trajectoires magiques ( "putter" avec une force qui tient compte de la pente ) vos plus beaux coups seront directement enregistrés (histoire de frimer lors des réunions reseaux !!).

    Mais la encore vous n'êtes pas au bout de vos surprises car everybody's golf va plus loin encore dans la technique, lorsque vous aurez un timing parfait dans vos swings, vous réaliserez des "just impact" symbolisés par une petite sonnerie (votre coup est parfait ) à ce moment vous serez pret à mettre des effets simples (pressez une direction pendant le swing ....) et des effets compliqués qui demanderont et une frappe parfaite et une manipulation pendant le swing ( exemple : le supertopspin ). Simple, efficace et offrant une énorme marge de progression le gameplay ne fait pas default à la série, capable de séduire n'importe qui.

     à suivre...

     

  • Test du jeu UFC Undisputed 2010 sur PS3

    UFC Undisputed 2010

    ufc.JPGGenre: Sport / Combat
    Editeur: THQ
    Développeur: Yuke’s Media Création
    Sortie: 28/05/2010
    16 ans et +
    Xbox360 – PS3 – PSP

    Site Officiel

     

     

    Le Mixed Martial Art (MMA) est un sport de combat ultra violent qui mélange plusieurs styles de combat. Du Muay Thai au Jujitsu en passant par la boxe et le sambo, des variantes aux règles quasiment inexistantes. Un grand bordel sur un ring où plusieurs fadas de 120 kg se balancent des bourpifs capables d’envoyer Rocky Balboa dans les choux. Le joueur pourra choisir entre 80 sportifs évoluant dans plusieurs catégories différentes (chacun avec sa spécialité et ses points forts), pour s’en mettre plein la gueule dans des combats assez réalistes.

    Graphismes: 16/20

    Les graphismes ont été considérablement améliorés. Les athlètes sont bien mieux animés,  leurs interactions sont meilleures pour une fluidité et un réalisme beaucoup plus agréable à regarder. On peut rajouter que le titre est beaucoup plus généreux en effets de blessures: on peut voir se former des hématomes sur les combattants, se délecter des giclées de sang, de l’hémoglobine qui reste sur la peau des gladiateurs ou sur le système pileux très développé de certaines bêtes hirsutes.

    Durée de vie: 17/20

    Le mode Carrière du jeu UFC Undisputed 2010 est désormais beaucoup plus complet. En effet, grâce à plusieurs ateliers et une bonne dose d’entraînement, on pourra apprendre de nouvelles techniques pour ne pas se limiter à un seul style de combat. Il vous faudra tout de même énormément de temps pour faire de votre avatar basique un guerrier spectaculaire. Au final la durée de vie est plutot bonne et permettra à chacun de passer quelques heures à se défouler avec les différents modes de jeu.

    Jouabilité: 16/20

    Là est l’avantage du deuxième opus des studios THQ, la simulation a été poussée à son paroxysme. Du coup de coude à la clef de bras en passant par le bon gros low kick dans les genoux, tous les mouvements des sportifs du genre sont reproduits avec brio. Le problème majeur d’UFC 2010 est qu’il est loin d’être accessible sans quelques bonnes heures d’entraînement assidues. Alors ne soyez pas tout de suite désabusés de devoir trimer pour enchaîner deux changements de prises…

    Autres: 15/20

    L’un des petit défaut du jeu provient du mode Online, ce dernier n’est pas encore tout à fait au point puisque certains lags et ralentissements se font sentir pendant les combats. Au niveau de la bande sonore, le bilan est plutot positif, sans etre particulièrement transcendante la musique ne gène pas et les commentaires sont plus bons. Sachez que vous pourrez choisir votre personnage parmi la centaine que les développeurs ont intégrés au jeu, voilà de quoi se familiariser avec le Free Fight.

    Bilan Général: 16/20

    Même s’il demeure compliqué et ardu à prendre en mains dans les premières heures, UFC Undisputed 2010 est  le meilleur jeu de MMA du marché, faute de concurrence. Plutôt réaliste, c’est une simulation proposant un gameplay à la fois riche et complexe. Le jeu de THQ conserve son image élitiste et son aspect simulation; la belle est difficile à séduire, mais une fois qu’elle est dans vos bras c’est le Nirvana !
    Vous pourrez alors vivre une expérience de jeu appréciable,  très agréable ! voir : www.dailymotion.com/video/xdgm5w

     

  • FUT 18 - vos impressions - suite

    Je n'ai pas aimé dans FUT 18

    pas pu aller sur le mode on line qui apparemment n'est pas encore opérationnel. Perso, je ne joue que très rarement face à l'IA. J'aime FUT online, et le marché des transferts toujours en ébulition avec une bonne dose de crédits fifa pas cher on a toujours une super équipe... c'est là dessus que je me ferais mon idée quand à la valeur de ce jeu. Sinon , je trouve que à première vue, la frappe à perdu de sa qualité, je ressens moins le poids de la balle, chose que j'aimais tant sur ce jeu, mais là encore il s'agit je pense d'une question de temps et de prise en main. Les changements de manip sur certains gestes techniques, j'attends de voir si ça apporte quelque chose.

    J'ai aimé dans FUT 18

    la liberté du jeu de passe.

     

    Jouabilité des match FIFA

    Au niveau fluidité, le jeu semble appeler un peu plus de technicité ( touché de manette xD ), les joueurs changent de trajectoire plus facilement au final.
    Pour finir je trouve le jeu lent, mais au moins, je n'ai pas ce sentiment de lattence que me procurait FIFA 17 ( au début ). Donc pour le moment, c'est positif, je pense que mon opinion peut évoluer avec le temps, car en une soirée, ce n'est pas évident d'avoir une prise en main satisfaisante.


    Habillage :

    Comme d'habitude, il va me falloir un temps d'adaptation, j'aime bien tout de suite tout trouver et je n'ai pas exploré les menus, sinon, c'est joli, mais pour ce qui des réglages d'équipes, j'ai comme une impression de voire un vieux jeu. J'aurais aimé un truc plus direct.

    Menu, ambiance sonore, musiques.. : Plus complet que l'année passée. Cependant beaucoup plus complexe aussi. L'espace de formation de l'équipe est selon moi difficile à maitriser.

    Graphismes : Une évolution par rapport à l'année dernière. Ces derniers reste d'un grand réalisme mais je trouve encors moindre par rapport à FIFA malheureusement.

    Conclusion

    Je pense qu'il est trop tôt pour se prononcer, les évolutions me semblent trop rares pour dire que tout à changé, lorsque le jeu sera pris en main, je pense que les Ronaldo, Messi et Rooney vont polluer le net de leurs raids interminables.

     

     

  • FIFA 18 - vos impressions

    Je joue à FIFA 18 sur PS3

    match-fifa18.JPG

    Je n'ai pas aimé dans FIFA 18 :

    Les transferts pas à jour et donc l'impression d'acheter un jeu non fini ou des crédits fut 18 pas cher , en espérant que la maj ne se fera pas juste quelques semaines avant le mercato d'hiver ..

    Sentiment bizarre sur les passes souvent assistées mais parfois imprécises sans qu'on sache trop pourquoi.
    Le manque de mouvement autour du porteur du ballon , on dirait des piquets qui attendent la balle pour bouger ...
    Sur 10/15 matches en démo et 5/6 en version finale , vu trop de buts csc débiles et ça rappelle les mauvais côtés de EA sport ...

    J'ai aimé :
    Rythme du match , proportion terrain/joueurs , bruits des frappes/passes , moins facile de déborder ou se trimballer avec un joueur plus fort.

     

    Gameplay FIFA 18 :

    J'aime beaucoup le rythme du match (en vitesse de base) , la sensation d'un terrain grand et d'un jeu assez aéré avec des joueurs bien proportionnés...
    Du mal avec les passes qui sont parfois téléguidées ou foirées alors qu'elles semblent faciles , cela semble quand même assez assisté (trop ?) ...
    Pas trop testé les "combos" dribbles mais du mal à éliminer basiquement avec la croix même si ça passe parfois.
    Les frappes , un peu de mal à me mettre en situation mais ce doit être un coup à prendre pour l'instant c'est toujours trop mou ou trop fort sauf exception avec Messi, donc les qualités du joueurs doivent être essentielles ?
    Assez gêné par le manque d'appels/mouvements quand on a la balle en attaque , paraît qu'on peut déclencher des appels avec sur la notice mais j'ai rien pigé (conseils bienvenus!!!) Exemple : barcelone-real madrid

    Graphismes :
    Corrects mais je viens d'une année PES et mon dernier FIFA était le 2015 sur PC donc c'est clairement moins joli ...

    Habillage (Menu, ambiance sonore, musiques..) : Vraiment pas le plus important pour moi , je dirai que ça ne me choque pas donc correct et un peu rab pour être franc...
    Toujours du mal avec les menus tactiques FIFA 18 mais c'était déjà le cas dans les anciens...

     

  • avis Dragon Quest : La Fiancée Céleste - suite

     

    quest.JPG

    L'un des éléments les plus intéressants du jeu se débloque après l'obtention des membres de l'équipe. Le héros ne compte pas seulement sur les autres personnages présents dans le récit, mais aussi sur les monstres qu'il affronte. La capture de monstres n'est possible qu'après l'obtention de la roulotte, élément important dans le jeu puisqu'il permet de collecter les monstres enrôlés. La capture des monstres est à des lieues de la technique développée dans Pokémon, il vaut mieux parler de soumission de ces créatures. Pour celà, rien de plus simple que de les affronter.

    Après avoir montré qui est le patron, les monstres peuvent se joindre à votre équipe seulement si vous le consentez. Néanmoins, cette méthode de capture n'est pas automatique, c'est-à-dire, qu'il faut affronter à de nombreuses reprises les mêmes types de monstres avant que l'un d'eux ne daigne vous rejoindre. A la longue, cela peut devenir péniblement fastidieux lorsque vous voulez obtenir les services d'un monstre précis. Ajoutons que la roulotte ne peut contenir qu'un nombre limité d'occupants. Quand la roulotte est pleine, il est possible d'envoyer l'un des monstres collectés auprès d'un berger des monstres qui l'accueillera. Votre équipe montée, vos copains les monstres pourront évoluer comme votre personnage en collectant des points d'expérience et gagner des niveaux de puissance qui leur permettent d'apprendre des techniques et des sorts. Chaque monstre a ses propres capacités qu'il faut mettre à profit pour se constituer une Dream Team. A noter, la possibilité d'équiper vos monstrueux équipiers pour augmenter leur capacité d'attaque et de défense. A la base simple système qui a pu inspirer Satoshi Tajiri, le créateur des Pokémon, Dragon Quest V propose plus qu'un simple monstre-accessoire permettant au joueur d'avancer dans sa longue quête, mais bien un allié à part entière.

    Dragon Quest, La Fiancée Céleste : Un monde vivant

     La particularité, c'est que Dragon Quest : La Fiancée Céleste se place dans un monde parfaitement cohérent. En effet, dans les villes et villages on y trouve des boutiques conventionnelles de vente d'objets, armes, armures qui sont la base dans tout RPG qui se respecte. Au cours de l'aventure, les joueurs voudront peut-être se défaire d'une partie de leurs pièces d'or, les banques étant prévues à cet effet. Ces établissements permettent aux joueurs de déposer leurs gains, ce qui est indéniablement recommandé lorsque l'on entaîne ses personnages. Lorsqu'ils meurent, vous ressucitez dans une église et une partie de votre bourse a disparu. Cette possiblité évite donc de nombreux "reset" du jeu ou de combattre des heures en plus pour récupérer vos deniers perdus, les banques ne sont pas là que pour faire beau dans le paysage, mais bien pour éviter de perdre du temps et de l'argent en cas de mort fréquente au combat. Autre endroit utile : les églises. Bien plus qu'un lieu de culte dans l'univers de cette saga, en réalité ce sont des points de sauvegarde. Et oui, il suffit d'y entrer et de parler avec le prêtre qui propose une série d'actions, la première est la confession (sauvegarder), résurrection (ranimer un personnage), bénédiction (désensorceler), divination (connaître le nombre de points d'expérience manquants avant le prochain niveau), et purification (soigner d'un mal).

    Après de nombreuses heures passées à occire vos ennemis, suivre la quête principale et bien d'autres pérégrinations, vous aurez sûrement envie de vous détendre, ne vous inquiétez pas, Dragon Quest à tout ce qu'il vous faut, il faut simplement vous rendre dans le casino de Bonaventure. A l'intérieur de cet établissement, il vous est possible de parier sur des combats de monstres en monnayant des jetons, de jouer aux machines à sous, d'utiliser vos bons au trésor (Ticket TNT) pour s'essayer à ce qui ressemble à un jeu de l'oie et gagner diverss trésors, ou encore utiliser vos tickets de tombola pour espérer gagner le gros lot. Le casino est aussi l'occasion de parier à l'aide de vos jetons sur des courses de gluants aussi simplement que de jouer au tiercé. En effet, il faut définir qui seront les deux gluants gagnants. Autre particularité, si vous possédez un gluant d'un niveau supérieur à 20 dans votre équipe, vous pourrez le faire concourir et gagner des pièces d'or. C'est le moyen le plus sûr de s'enrichir au sein du casino sans trop se fatiguer.

     

    Just Married

     Vous vous demandez pourquoi cet épisode de la saga porte le titre secondaire de Fiancée Céleste ? C'est simple, c'est parce qu'il sera possible au cours de la partie de se marier avec l'une des trois prétendantes. La première est Néra, membre de la famille aisée des Oscuroni, la seconde est Bianca votre amie d'enfance, la dernière est Pandora, la soeur aînée de Néra. Chacune a son propre caractère mais elles ont le même objectif (ou presque), c'est-à-dire combler de bonheur le héros. Selon le choix de votre compagne, la cérémonie sera différente. Il en sera de même des commentaires des invités présents. Par la suite, votre dulcinée partira à l'aventure avec vous pour mener à bien votre mission, tout en garantissant son aide lors des combats.

    quest2.JPGChacune a ses propres capacités au combat qu'il faudra mettre à contribution. Par la suite, vous devrez subir les conséquences de votre choix lors de l'histoire, surtout si vous prenez Pandora qui sera capable de vous faire vivre un véritable calvaire, comparable à celui qu'a pu vivre ce pauvre bougre d'Epiméthée. Violente et capricieuse, tels sont les mots qu'on lui attribue. Votre épouse incarne une alliée très proche du personnage en l'accompagnant tête baissée dans n'importe quelle galère malgré les risques encourus. Tout ceci cautionné pour le meilleur et pour le pire.



    CONCLUSION

    Dragon Quest : La Fiancée Céleste est loin d'être un remake bâclé et sans vie. La quête principale non-linéaire permet au joueur de se détourner de celle-ci à tout moment et parcourir le monde entier. Les graphismes et les animations ne poussent pas la console dans ses derniers retranchements, mais sont toutefois de belle facture. L'intérêt de ce choix est de d'éveiller l'imagination du joueur pour donner vie à ce vaste monde qui atténue le manque de mise en scène du soft et la non-utilisation de la full 3D pour les environnements. Néanmoins, ce monde n'est pas vide, les développeurs ont parfaitement détaillé les décors en les comblant de nombreux éléments.

    Les musiques symphoniques de Koichi Sugiyama sont somptueuses, mais malheureusement impactées par la faible puissance du processeur sonore de la NDS. Je recommande grandement l'emploi d'écouteurs. Le système de combat paraît basique à première vue mais les tactiques consistent à le rendre bien plus intéressant. L'obtention de monstres puissants aux qualités distinctes est un réel moyen d'éviter l'ennui, fournissant un challenge supplémentaire en cours de partie. L'innovation est contenue dans l'obtention d'une épouse que l'on peut choisir librement, la conséquence est l'attribution d'une équipière aux caractéristiques définies avec son propre style de combat et un déroulement différent des cut-scenes.

    Au fond, ce Dragon Quest est vivement conseillé que l'on soit fan ou non de la série, un titre DS qu'on est obligé de posséder dans sa logithèque.