Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

28/02/2017

Dirt 2 test

 

Après un premier volet assez réussi, Codemaster revient avec un Dirt 2 un peu différent du précédent qui prend ses bases entre l’arcade et la simulation. Codemaster a-t-il réussi à trouver le bon dosage pour ce mélange sans être décevant face à Dirt ?

DIRT2.JPG

Et bien oui ! Avant d’entrer en détail dans le jeu, il faut le dire, Dirt 2 est un chef d’œuvre, un MUST HAVE pour tout les fans de voitures !

Mélanger arcade et simulation a souvent été essayé par des éditeurs de jeux vidéos mais rare sont ceux qui ont réussis. Et bien Codemaster l’a fait … et haut la main. Bien que les cinq premières minutes de conduite ne soit pas très faciles, ça glisse beaucoup, une fois le jeu pris en main c’est un pur régal. On se surprend à faire des drifts monstrueux à grande vitesse dans des routes sinueuses de Malaisie et le tout sans aucun soucis.

On notera que Dirt 2 prend une orientation un peu différente au niveau de l’ambiance. Fini les Sebastient Loeb & cie, maintenant on cours avec Travis Pastrana (Champion de motocross), Ken Block (Créateur de DC Shoes) ou encore Dave Mirra (Champion de BMX). Du coup on retrouve une ambiance à la Tony Hawk ou Skate ou même south-park avec des adversaires qui sont la plupart du temps les mêmes et qui sont vos « amis ». D’ailleurs, même si celle-ci n’est pas au premier plan, il y a une petite histoire qui permet de s’impliquer un peu plus dans le jeu et de donner un objectif, devenir le meilleur.

Au niveau de l’IA, rien de bouleversant, les coureurs sont normaux mais il leur arrive de commettre de jolies erreurs et de partir dans des accidents sympathiques qui font sourir, genre le mec devant qui part en tonneau bien violent au milieu de la route.

De plus, le moteur graphique et physique et vraiment magnifique, les effets sont d’une beauté sensationnelle (l’eau sur le pare-brise) et les décors sont vraiment très bien travaillés, là-dessus les équipes de développement ont mis le paquet.

Après on peut aussi parler du nombre de voitures disponible qui n’est pas énorme mais satisfaisant avec une variété correcte de véhicules. La fonction « Replay Immédiat » reprise de Grid qui devient indispensable pour rattraper quelques petites erreurs de conduite et ainsi passer de « je tombe dans la falaise et meurs dans d’atroces souffrances » à « je gagne sans une égratignure ». La bande son agréable, assez rythmée et un peu rock, de quoi égayer les menus.

Cependant Dirt 2 présente un défaut énorme, l’absence de multijoueur en écran splitté et ça … c’est super lourd. Du coup pour le multi, il faudra se diriger sur le live ou organiser des parties multi-consoles (trop pratique).

En conclusion, Dirt 2 est un jeu excellent, alliant fun et simulation, de quoi se détendre en allant faire le fou dans le désert marocain en passant par la jungle malaisienne.

Les plus :

+ Mélange simulation/arcade

+ Décors

+ Prise en main

+ Voitures

+ Ambiance

Les moins :

- Pas de multi en écran splitté

- C’est tout :)

Note finale : 18/20

 

 

Les commentaires sont fermés.