Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

18/02/2015

Fut 15 - test

 FUT 15

Genre: Sport / Foot
Editeur: Electronic Arts
Développeur: EA Sports
Sortie: 21/09/2014
Xbox360 – PS3 – Wii – DS – PSP – Iphone – PS4 – PC

Test sur Sony PS3.

2015 : une année marquée du sceaux de la renaissance pour Fifa. Relégué au rang de deuxième depuis les années 2000, alors qu’il s’était avéré être le leader incontesté à l’époque de son premier opus que fût Fifa soccer 94. Les studios EA Sports se sont donc réveillés à l’aube de la deuxième décennie de ce troisième millénaire, ils ont ouvert les yeux et se sont dit : «  Il y a quelque chose à faire là les gars, y’a la place, on lâche rien et on va jusqu’au bout. » Surtout qu'une véritable économie secondaire tourne autour de la vente / achat de crédit fut dans le jeu fifa depuis quelques années déjà...

Graphismes: 17/20

Le graphisme est assez fidèle à la précédente version (Fut 14), avec malgré tout plus de soin apporté à la modélisation des visages, un petit lifting bienvenu ! Année après année, l’éditeur peaufine les détails, notamment les conditions climatiques, très bien reproduites, ce qui nous empêche de les ignorer pendant les matches. La barre a été mise très haut dans tous les domaines, mais le dernier de ses domaines demeure le graphisme, même s’il ne démérite pas.

Durée de vie: 18/20

Pour ceux qui adorent « saigner » les jeux,  la durée de vie de ce Fifa est au top. D’innombrables modes de jeu : le mode Pro Virtuel  permet de créer son avatar et de l’intégrer dans tous les autres modes, le mode En Ligne est fiable et bien intégré, le classique mode Saison, l’Arène vous permet de jouer n’importe comment sans limite de temps sans règles ni score, le mode Fiesta pour organiser vous-mêmes des tournois entre potes, un nombre insensé d’équipes et une trentaine de championnats !

acheter-equipe-FIFA.jpg

 

Jouabilité: 17/20

Le contrôle à 360° est la révélation: vous pouvez diriger les courses, les tirs et les passes selon vos envies, cette innovation est réellement un aboutissement en termes de souplesse et de finesse dans les mouvements. On arrive donc au paroxysme de la simulation de football, à se demander ce que sera la nouveauté de Fifa 16. A noter tout de même que le physique des joueurs prend peut-être trop l’avantage sur les défenseurs, un bon dribleur qui prend le Ronaldo fifa pour attaquer est quasi inarrêtable.

Autres: 17/20

Côté navigation, on note des temps de chargement bien plus courts qu’auparavant, très agréable au moment d’enchaîner les matchs. Deux petits défauts sur ce jeu: un gardien parfois désorienté par les ballons qui sortent de son champ de vision et des frappes qui n’ont pas de lourdeur mais une trop grande légèreté qui empêche de ressentir la force de frappe. Malgré ça les joueurs ont une inertie crédible et leur placement a été corrigé par rapport à Fut 14, pour un résultat plus logique et réaliste.

Bilan Général: 18/20

Les maîtres-mots de ce nouveau FUT Fifa sont actualisation, innovation, charme, intuitivité, authenticité, finesse… En bref, une fuite en avant vers le perfectionnisme qui  ne déplaira pas aux adeptes du domaine. Fut 15 aura sans aucun doute réussi son pari de convertir des sempiternels  fan de PES en joueurs invétérés du bijou d’EA Sports. Bien sûr, il y aura toujours d’irréductibles fanatiques du gameplay à la Konami, qui, à force de reposer sur ses lauriers, s’est vu doublé par une Ferrari insolente.